• J'ai plus de 50 ans, et envie de refaire du sport !!!


    J'ai plus de 50 ans, et envie de refaire du sport !!!

    Qu'on se le dise, passé un certain âge, pour ne pas dire un âge certain, si l'on se réveille un matin sans sentir une petite douleur quelque part, c'est qu'on est morte !!!

     

    Autrement dit, si vous attendez d'avoir la patate de vos 20 ans pour vous remettre au sport après vos 50 ans, vous risquez d'attendre longtemps...

    Vous avez un genou qui coince, le bas du dos un peu raide, le souffle court, rien d'anormal si vous avez été sédentaire ces 10 ou 20 dernières années.

    Dites-vous même que certaines quinquas, qui n'ont pourtant jamais arrêté le sport, ont aussi leur petit lot de tracasseries articulaires, ou musculaires, notamment ceux qui ont trop tiré sur la corde pendant leur jeunesse.

     

    Le corps est une magnifique mécanique dont il faut ménager les rouages, le moteur, l'allumage, et bien choisir son carburant pour que le moteur tourne bien, et longtemps. A  vouloir être toujours à fond, on finit par user prématurément certaines pièces, et à l'inverse, si on ne  sollicite pas régulièrement cette mécanique, la rouille finit par s'installer.

     

    "Le mouvement est principe de toute vie" citation de Léonard de Vinci

     

     

    "Alors bougeons nous le popotin chers amies !!!"

     

    "Oui mais alors là, attention ! ", vont aussitôt nous dire les spécialistes de la santé... Et boum, voilà notre belle , et balbutiante motivation qui baisse de deux, ou trois niveaux.

    "Il ne faut pas faire n'importe quoi, et n'importe comment !!!"

    C'est ainsi que pendant des décennies, les docteurs ont envoyé des milliers de quinquas barboter dans les piscines, et tant pis pour celles, et ceux qui n'aiment pas l'eau chlorée, la promiscuité du bassin, et les échanges microbiens. 

    senior15.jpg

     

    Le diktat de la natation a duré pendant des années, comme si les activités aquatiques étaient les seules adaptées aux quinquas, et plus.

    Bien entendu que l'on connaît toutes, et tous les vertus de la poussée d'Archimède pour nos articulations lorsqu'on a un peu, ou beaucoup d'embonpoint, et les bienfaits du "massage aquatique" sur notre circulation sanguine, mais tout de même, de là à transformer toutes les piscines de France en pataugeoires pour anciens... Franchement !!!

     

    Heureusement, aujourd'hui nos généralistes ne jurent plus uniquement  par les activités aquatiques, et conseillent simplement d'avoir une activité physique régulière pour vieillir en forme.

     

    senior11.jpg

    A nous la gym, la zumba, le yoga, le karaté, le cyclisme, la randonnée, le parachutisme... En fait, on peut tout faire ou presque si l'on sait adapter nos efforts à nos capacités physiques du moment, ce qui n'est pas toujours évident !!!

    D'où l'intérêt de faire une petite visite médicale avant de reprendre le sport, mais aussi d'être encadrée dans sa pratique par une personne qualifiée, capable d'adapter à tous moments les exercices, et les objectifs de séance en fonction de vos réactions.

     

    Alors que choisir : Des séances, ou des activités exclusivement réservées aux seniors, ou au contraire se mélanger avec toutes les tranches d'âges ???

     

    Vous vous souvenez certainement de l'émission ''gym tonic'' avec les grandes prêtresses de la forme : Véronique et Davina.

     

    Ecoutons le point de vue de Véronique de Villèle qui a incarné avec Davina ce duo mythique du fitness des années 80.  

     

    Depuis plus d'un an, elle anime un cours de gymnastique particulièrement destiné aux seniors, mais ouvert à tous.

     

    "Ma technique, c'est de mélanger des personnes avancées en âge, des personnes jeunes, des personnes initiées…

    Si on ne faisait que des cours pour seniors, ce serait d'un ennui mortel et les personnes finiraient par ne plus aller dans un cours".

     

    Bon nombre de participants ont plus de 60 ans, alors Véronique doit s'adapter en variant l'intensité des exercices proposés. 

     

    "L'âge c'est dans la tête", prévient Véronique de Villèle, "Si on est motivé, si on a quelqu'un qui nous donne envie… les choses vont se passer agréablement. Vous allez réussir des espèces d'exploits qui étaient impensables parfois avant. L'âge, ça ne veut rien dire pour moi ". 

     

    senior12.jpg

    Toutouyoutou, toutouyoutou...

     

     

    Alors, l'âge c'est que dans la tête ???

    Pas uniquement tout de même, car comme le dit le dicton, on a aussi l'âge de nos artères, et celui que notre société nous rappelle insidieusement avec tous ces petits avantages réservés aux seniors.

     

    Alors quand on a le droit à la RS-Card, et que le décompte vers la carte vermeil a commencé, il devient clair que l'on a l'âge que l'on a, et non celui que l'on pense avoir, ou encore celui que l'on imagine que les autres nous donnent !!! 

    J'ai plus de 50 ans, et envie de refaire du sport !!!

    Ce qui est certain, c'est que de nombreuses jeunes seniors ne se considèrent pas comme telles, et ne veulent pas faire "des activités pour les vieilles" comme elles disent.

    Elles préfèrent faire du sport avec tout le monde, et notamment avec un public plus jeune qui leur permet de se sentir toujours dans le coup, mais aussi parce qu'aujourd'hui, les quinquas sont de plus en plus nombreuses à être en grande forme, et à rivaliser, voire dépasser les "petites jeunes" de vingt, ou trente ans dans leur pratique sportive.

     

    J'ai plus de 50 ans, et envie de refaire du sport !!!

    Quand je m'accroupis, j'ai les genoux qui grincent ... C'est grave docteur ???

    Demandons l'avis d'un spécialiste de la santé.

     Santé des seniors : le sport en toute sécurité (article allodocteurs.fr)

     

    À partir de cinquante ans vous êtes nombreuses à vous mettre ou à vous remettre au sport.

    Et vous avez raison ! Mais s'il est essentiel pour bien vivre son vieillissement, encore faut-il choisir un sport adapté à sa condition physique.

    Le Dr Philippe Coucke, du centre de prévention Pirandello (Paris) nous rappelle les fondamentaux.  

     

     

    • Quels sports faut-il exercer, en particulier lorsque l'on avance en âge ?

     

    Dr Philippe Coucke : "Quand on vieillit, on a tendance à s'essouffler, à prendre du poids et à se raidir. Il est donc bénéfique d'essayer d'améliorer son endurance et sa souplesse.

    Dans cette optique, la marche à pied, le vélo et la natation sont d'excellents stimulants pour le coeur.

    Côté souplesse, on peut conseiller la pratique du taï-chi, du yoga, et de l'aquagym."

     

     

    • Qui consulter si l'on veut faire ou refaire du sport à partir de cinquante ans ?

     

    Dr Philippe Coucke : "Il est important de consulter son médecin généraliste pour qu'il vérifie l'aptitude du patient senior à la pratique sportive.

    On peut aussi bénéficier d'un bilan de prévention proposé par certaines caisses de retraite complémentaire ou par les mutuelles.

    La Sécurité sociale propose aussi des check-up à ses assurés, cela peut être l'occasion d'aborder la question du sport.

     

    "Dans tous les cas, un examen clinique est nécessaire afin d'évaluer la condition cardio-vasculaire du patient. Cela consiste en une prise de pouls et une prise de tension artérielle assis et couché pour éviter la survenue d'un malaise en plein cours de sport si la variation de tension est importante d'un état à l'autre.

    Concernant la capacité de récupération du patient, le médecin procède à un calcul très simple.

    On prend 220 battements de cœur par minute auxquels on soustrait l'âge du patient pour obtenir la limite à ne pas dépasser. Par exemple, si le patient a 60 ans, cela nous donne : 220 – 60 = 160 pulsations par minute, limite à ne pas franchir pour éviter que le cœur ne s'emballe."

     

     

    "Par ailleurs, il est conseillé d'évaluer l'appareil locomoteur du patient afin de détecter d'éventuelles douleurs articulaires ou déviations de la colonne vertébrale qui pourraient gêner la pratique sportive, voire aggraver son état.

    Dans certains cas, le check-up de base peut être complété par un bilan postural."

     

     

    •  Comment bien choisir son sport ?

     

    Dr Philippe Coucke : "Dans tous les cas, le sport doit être adapté à la condition physique du patient senior. Consulter un médecin du sport peut être pertinent pour choisir l'activité qui conviendra le mieux.

    Ce n'est pas parce qu'on vous déconseille la marche à pied que vous n'avez pas le droit de vous mettre à la natation.

    Ce qu'il faut garder en tête c'est que la fréquence de la pratique et sa durée doivent rester raisonnables, il n'est pas question de s'épuiser."

     

     

    "Chez le senior, le choix du matériel et les conseils techniques du coach sportif sont encore plus importants que chez le sportif lambda.

    On observe souvent des accidents à cause de problèmes musculo-tendineux dus à un mauvais choix de chaussures de sport par exemple."

     

     

    •  Le cas particulier de la ménopause

     

    Dr Philippe Coucke : "La pratique sportive est particulièrement conseillée chez la femme ménopausée parfois sujette à l'ostéoporose.

    D'un point de vue mécanique, la stimulation musculo-tendineuse exerce des tractions sur l'os, ce qui favorise sa re-minéralisation.

    Par ailleurs, le sport a un effet bénéfique sur les troubles de l'humeur et sur le risque dépressif puisqu'il est source de bien-être et d'apaisement."

     

     

    senior 10.gif

    En fait, l'activité physique est bonne à tout âge, et plus on avance dans les années, plus il est conseillé de s'y adonner.

    C'est la raison pour laquelle l'Inserm, l'Institut de la Santé et de la Recherche Médicale, recommande au plus de 65 ans de faire au minimum 30 minutes d'exercice soutenu par jour.

    Pratiquer un sport régulier permet de réduire les risques de chutes et de maladies cardiovasculaires.

    C'est aussi le meilleur moyen de conserver son autonomie plus longtemps.

     

     

    Alors 50 ans, est-ce le début de la fin, ou le début d'une autre vie ???

     

    Les sociologues on même donner un nom à cette nouvelle génération de quinquas souvent accros aux réseaux sociaux, adeptes des voyages improvisés, mordus de sport, et anticonformistes dans leur façon de s'habiller, et de penser : Les quincados

     

    Avec leurs refus du train-train quotidien, de la carrière, avec leur envie de s'amuser et de profiter pleinement de la vie, les quinquados démarrent le second round gonflés à bloc.

     

    Vieillir ne leur fait plus peur, bien au contraire !!!

     

    senior10.jpg

     

     

    Alors vous reprenez le sport bientôt  ???

     

    Rigolant Clin d'œil

     

    La Coach

     

    « L'enfant, les parents et le sportTu as essayé tous les régimes, et à chaque fois, tu reprends les kgs perdus !!! »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter